Ibeyi – Lisa-Kaindé et Naomi Diaz

2 soeurs jumelles – 2 voix pour 1 âme musicale unique

qui transporte les danseurs libres…

Capture d’écran 2019-03-13 à 15.43.47.png

Je ne pouvais pas parler de ces musiques qui nous font décoller et vivre d’incroyables libérations en danse sans parler du groupe Ibeyi composé de Lisa-Kaindé et Naomi Diaz. Ces soeurs jumelles françaises d’origine vénézuélienne et cubaine nous livrent une musique si particulière que l’on pourrait presque créer une catégorie musicale pour la qualifier. Des chants traditionnels Yoruba qu’elles intègrent dans leur musique pour les revisiter avec classe et modernité, des voix cristallines qui vous emmènent au loin ou au plus profond de votre intérieur, une originalité des compositions musicales qui nous font explorer les mondes hip hop, electro et pop dans le même temps, de l’art abstrait qui devient accessible à tous et une source musicale dans laquelle on a juste envie de plonger son corps pour faire couler la fontaine de sa propre danse. Ibeyi cela peut représenter tout cela à la fois.

Des titres de leur premier Opus comme River – Mama Said ou Better in tune with the Infinite à ceux du nouvel album Away Away – Deathless en featuring avec Kamasi Washington et plus récemment le titre Hacia El Amor avec Emicida, à chaque fois, le rythme des drums (percussions) – qu’elles manient avec brio, s’harmonise joyeusement avec des mélodies et des chants modernes et traditionnels originaux. Tanto chantant, tanto parlant, les voix reflètent la jeunesse et la modernité de leur art qui se mélange délicieusement avec un instinct musical presque primal.

Les danseurs qui sont en quête d’expression à travers leur corps et leurs mouvements peuvent véritablement atteindre l’extase en danse avec leur musique…

La façon dont leurs chansons peuvent résonner en chacun, cela reste très subjectif et très personnel en fonction de votre propre histoire ou de ce que vous pourriez vivre au présent au moment ou vous dansez sur du Ibeyi.

Mon plus beau souvenir est indéniablement l’aventure improvisée de danse que j’ai vécue sur le titre « River » il y a déjà plusieurs années. Parce que sur ce titre, c’est l’élément de l’eau que l’on peut danser. « Come to the River », « Wash my soul » « Let me baptize my soul with the help of your waters » traduit  » Viens à la rivière » ; « Nettoie mon âme »; « Laisse moi baptiser mon âme avec l’aide de tes eaux » sont quelques extraits des paroles que j’ai vécues dans mon corps comme un appel au grand nettoyage. Nettoyage de tout ce qui ce qui pouvait m’encombrer, de tout ce qui pouvait me causer de la peine, que ce soit des choses du  passé ou des challenges qui peuvent se présenter parfois dans l’inattendu… « River » c’est le pouvoir du flot de l’eau qui rencontre la puissance des battements de coeur à travers les percussions. Il y a de la douceur, il y a de l’accueil, de la bienveillance mais aussi une acceptation de ce qu’il y a à guérir… La peine, la tristesse, et tous ces sentiments qui font parfois notre ombre autant que notre lumière.

Dans l’expression de danse, on peut donc explorer ce titre comme les flots d’une rivière paisible mais aussi puissante dans ses profondeurs. Doucement, les pieds qui frappent le sol sont une affirmation de pouvoir et de détermination que l’on pose sur sa propre existence. Les voix back ups et leurs voix dans les couplets sont comme un souffle d’intelligence et de maturité qui pousse votre corps tout entier vers l’avant et les chants traditionnels Yoruba qu’elles entonnent vers la fin du titre peuvent vous faire lever les bras vers le ciel comme un rappel, que tout était déjà là avant…

Ibeyi c’est un réveil de la mémoire collective sur le fait que la danse et le chant sont des outils naturels dont l’humain s’est doté au fur et à mesure de son évolution pour vivre une vie plus saine et plus harmonieuse face aux épreuves afin d’activer et de renouveler sans cesse son énergie vitale.

Il se pourrait même que les premiers hommes et femmes de ce monde aient expérimenté le sentiment de la joie et du plaisir combiné la toute première fois en dansant…

C’est donc tout cela qu’un simple titre comme « River » peut inspirer à danser et quand on connait l’âge de ces deux soeurs jumelles, si jeunes et déjà si intelligentes dans leur musique, on se dit que le monde est vraiment sur la bonne voie.

Si vous souhaitez découvrir le groupe Ibeyi, voici ci-dessous le lien vers leur chaine YouTube…

https://www.youtube.com/user/ibeyiofficial

A bientôt pour une nouvelle découverte des très bons trips 4 the spirit dancers.

V.Sylla

 

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close